Epine calcanéenne

Epine calcanéenne

 





 

 

L’épine calcanéenne désigne une pathologie qui touche le pied et plus précisément le dessous du pied. Elle n’est pas due à l’infection du corps par un virus comme dans le cas de verrues plantaires ou par des champignons comme dans les mycoses des pieds.

En effet, comme vous pourrez le lire un peu plus bas, l’épine calcanéenne revêt une cause physiologique et relève de la biomécanique. Ainsi, une épine calcanéenne peut apparaître tout naturellement chez n'importe qui. Il est toutefois important de noter que certains facteurs comme le poid favorisent son développement.

 

 

L’épine calcanéenne et son origine


Le mot calcanéen provient du nom donné à l’os du talon calcaneum en latin. La pathologie se situe donc au niveau du talon.

Le talon d’une personne atteinte d’une épine calcanéenne présente une différence notable avec une personne dont le talon est normal. En effet, on peut noter la présence d’une excroissance osseuse ou pointe osseuse sur le dessous de l’os du pied qui est dirigée vers les orteils du pied, d’où le mot épine employé.

 

En réalité, l’existence de l’épine calcanéenne est due à l’inflammation d’une structure importante située sous le dessous du pied : l’aponévrose plantaire. Cette aponévrose est une membrane qui s’attache au talon et aux phalanges des orteils.


C’est elle qui donne la forme qu’a notre voûte plantaire et elle est chargée de maintenir cette forme entre autre pendant la marche. Elle s’étire plus ou moins avec les mouvements du pied, notamment avec les mouvements d’extension.On peut imaginer cette structure comme une sorte de coussin amortisseur en glue qui aurait alors pour rôle d'amortir les chocs et de garder le reste de la structure (notre jambe dans ce cas) droite.

Cette aponévrose est soumise à de nombreuses tensions qui s’appliquent sur le pied et peut donc s’enflammer à la suite de microlésions.

Lorsque ces microlésions ont lieu près du talon, là où se rattache l’aponévrose, la réaction inflammatoire entraîne la formation de nouvelles cellules osseuses. Ces cellules durcissent et donne l’excroissance osseuse caractéristique de l’épine calcanéenne. C'est exactement le même phénomène qui se produit lorsque l'on se casse un os, notre corps va le réparer grâce à ce procédé.

 

 

L’épine calcanéenne et ses symptômes


La survenue d’une épine calcanéenne se caractérise par des douleurs fortes sous les pieds, localisées au niveau des talons, approchant les douleurs ressenties lors d’une déchirure musculaire.

Il est possible lorsque la pathologie est présente depuis un certain laps de temps que les douleurs ressenties s’amplifient et s’étendent sur tout le dessous du pied voir même au niveau de la jambe.

 





 

 

Les différents facteurs d'apparitions de l'épine calcanéenne


Les épines calcanéennes vont plus facilement apparaître chez certaines personnes. En effet, comme cette maladie est dût à une inflammation du talon, plus le pied subit de chocs et de tensions importantes, plus il y a un risque de développement de cette maladie.

Ainsi, les personnes souffrant d’obésité chronique auront déjà plus de facilité à développer une épine calcanéenne car le poids constitue un facteur aggravant. Et oui, plus une personne sera lourde et plus son pied devra subir son poid. Les personnes qui pratiquent sport qui sollicite le pied de manière intensive présentent aussi un risque accru.

Un autre facteur d'apparition qui là est malheureusement génétique est la forme des pieds. En effet, les personnes ayant les pieds plats ou creux sont plus sujettes à subir la maladie . Les personnes avec des pieds creux ont une aponévrose courte, plus que la moyenne, et les individus avec les pieds plats ont au contraire une aponévrose longue.

Les personnes âgées seraient aussi plus à même de développer une épine calcaneenne car avec le vieillissement le corps se fragilise et le talon présente moins de résistance. Du coup les chocs ont de plus grandes conséquences sur le pied et entraine les inflammations.

Enfin, le port de chaussures non adapté à son pied et en particulier le port de chaussures à talon dont la hauteur est trop importante, ainsi que le maintien pied nu sur des surfaces dures peut entraîner l’apparition de l’épine calcanéenne. En effet, il faut voir la chaussure et la semelle comme un second amortisseur, une chaussure avec une semelle très dure aidera beaucoup moins le talon à absorber les chocs aura qu'une chaussure avec une semelle ayant des coussins amortisseurs aura l'effet inverse en amortissant une grande partie des chocs.

 

 

Epine calcanéenne et traitements


Les épines calcanéennes peuvent se traiter de différentes manières mais il convient en premier lieu de vérifier qu’il s’agit bien d’une épine calcanéenne et non d’une autre pathologie du pied. Pour ce faire, il suffit de réaliser une radio du pied sur laquelle l'excroissance sera très facilement identifiable.

Concernant les traitements, certains préconisent l’application de froid sur la zone du talon, foyer principal de l’inflammation. Le froid aura alors pour effet de réduire l'inflammation et par la même occasion de réduire la croissance de l'épine. Il convient dans ce cas de poser de la glace, préalablement disposée dans un torchon pour éviter de se brûler, sur le pied. Souvenez vous que dans le cas d'une maladie de ce type, il est toujours préférable de consulter un médecin ou un expert de la santé afin d'avoir ses recommandations.

Le repos et donc l’immobilisation du pied peut être une autre solution envisagée, de même que l’utilisation d’anti-inflammatoires. Afin de soulager la douleur, vous pouvez également pratiquer des massages des pieds peut ou encore vous adonner à quelques séances de shiatsu. Certains soulage également la douleur en utilisant des techniques comme la réflexologie plantaire ou encore l’acuponcture.

Dans d’autres cas en particulier si les douleurs se sont amplifiées et atteignent la jambe il sera préférable de procéder à une opération du pied qui consistera à sectionner une partie de l’aponévrose pour limiter les tensions ou à enlever l’épine qui peut être très volumineuse.

Bien évidemment si vous devez subir une opération pour soigner ce problème, le mieux sera de supprimer l'épine afin d'être définitivement débarrasser de cette "épine dans le pied".